Workaway

Logo de workaway

J’ai pris la connaissance du site Workaway moins de 2 ans avant de partir. Il faut dire que je ne m’étais jamais vraiment intéressée au volontariat. Bien sûr, j’avais entendu parler de site comme Woofing. Mais je n’en savais pas beaucoup plus.

Avant d’aller plus loin pense à t’inscris-toi à la newsletter pour ne plus rater aucun article!

Comment j’ai commencé à utiliser workaway

Comme je vous le disais dans l’introduction, c’est moins de 2 ans avant de quitter la Belgique que j’ai entendu parler du site workaway, lors d’un événement autour du volontariat. J’étais au chômage à l’époque et ce concept me semblait un bon moyen de voyager en Belgique, d’acquérir de nouvelles compétences, de rencontrer des gens et pourquoi pas de pratiquer les langues.

Mais peu de temps après cette découverte, j’ai trouvé un emploi, il n’était donc plus question de partir plusieurs semaines où que ce soit. Cette idée ne reviendra qu’au moment où nous parlons de voyager en Amérique Latine. Quel moyen plus économique de quitter la Belgique qu’en faisant du volontariat. Et puis, je veux être immergée dans la culture, ça pourrait coller.

Si vous voulez aussi tester ce site, n’hésitez pas à vous inscrire via le lien suivant.

Avantages - Sigle plus beige sur fond bordeau

Les avantages de Workaway

Avantages - Sigle plus beige sur fond bordeau

Clarté du site

Faire une recherche

Workaway - enfant avec des jumelles

En tant que graphiste, j’aime beaucoup ce site, je le trouve clair et les informations bien organisées. Mais c’est peut-être aussi parce que ça fait longtemps maintenant que je l’utilise et que j’y suis habituée.

Les recherches peuvent se faire par pays, région ou même la ville. Mais il est aussi possible de l’affiner par date, nombre de volontaires, et même sélectionner quelques critères spécifiques comme savoir s’il y a des animaux, une connexion internet ou s’ils acceptent les fumeurs, par exemple.

Certaines annonces sont publiées par des ONG et ceux-ci demandent en générale une participation financière. Personnellement, je refuse catégoriquement de payer pour travailler. Mais ça n’engage que moi.

Annonces

La mise en place de champs obligatoires permet d’avoir une idée assez précise des tâches demandées, du lieu, des conditions du volontariat, du type de logement et j’en oublie. Ce que j’aime particulièrement, c’est le fait d’avoir une carte du monde qui permet de connaître l’emplacement approximatif où se trouve le poste. Un calendrier est également visible avec les disponibilités et le temps minimum demandé.

Directement après l’annonce en elle-même, on trouve un listing résumant les différentes tâches à effectuer. Quand je fais ma pré-sélection, je ne prends pas le temps de lire tous les onglets et ce résumé me facilite grandement la tâche. Bref, vous l’aurez compris, je suis conquise, ce n’est pas pour rien que je renouvelle mon abonnement depuis plusieurs années. Je l’ai essayé et je l’ai adopté.

Champ d’action

Comme HelpX, le site workaway fonctionne à peu près partout dans le monde. Pour moi, c’est un critère primordial étant donné que je ne me contente pas d’un pays, ni même d’un continent. D’année en année, je pense qu’ils conquièrent de nouveaux territoires, certainement aussi grâce aux volontaires qui en font la publicité, comme moi.

Trouver des compagnons

Workaway - deux vélos partant sur une route, photo en noir et blanc

Pour être honnête, je n’ai jamais utilisé cette option, je dois dire que je n’en ai jamais ressenti le besoin. Mais je connais beaucoup de voyageurs solitaires qui utilisent des groupes Facebook pour trouver des compagnons de voyage pour une journée, une semaine ou plus. Voyager seul est parfois pesant et cette option me semble un bon moyen de faire rencontres.

Elle permet également de trouver des gens dans la région où on se trouve, ou dans celle où on se trouvera. Quand on est envahi par la solitude, trouver des personnes qui ont un parcours similaire peut être d’un grand réconfort. En dehors de ça, c’est aussi un bon moyen de partager des points de vue ou des expériences.

Sigle moins bordeau sur fond beige

Les désavantages de workaway

Sigle moins bordeau sur fond beige

Pas plus de 10 candidatures

Au-delà de 10 candidatures, votre compte est bloqué.

Afin d’éviter les spams, le site a mis en place un système restriction qui n’autorise pas plus de 10 candidatures par jour. Lorsque je fais des recherches, il m’arrive souvent de trouver plus de 10 annonces sur lesquelles je veux postuler. Cette option m’oblige, d’abord à compter de mes envois afin de ne pas bloquer mon compte. Et ensuite de postuler plusieurs jours d’affilé. J’avoue que quand je suis sur ma lancée, je n’ai pas envie d’être coupée dans mon élan.

Incohérences

Certaines annonces ne proposent aucune date disponible. Parfois, les hôtes recherchent des profils bien précis, des architectes, des webmasters ou autre. Il m’est aussi arrivé de tomber sur des annonces qui proposent un logement des plus sommaire en échange de plus de 6 heures de travail, 6 jours par semaine.

Comme je l’expliquais plus haut, j’ai également trouvé des annonces d’ONG ou de particuliers qui font payer le logement ou la nourriture. Pour les repas, je veux bien admettre, étant donné qu’ils ne sont pas compris d’office. Mais étant très économe, je trouve toujours le moyen de manger pour 2 € ou moins et rares sont les hôtes qui proposent un prix aussi bas.

Pour ma part, je refuse d’emblée les volontariats où il faut payer. C’est une question de principe. Je ne comprends pas pourquoi payer pour travailler? Dans ma tête, il y a comme un conflit dans cette idée. Je donne de mon temps et de mes compétences en échange du logement au minimum, c’est ça pour moi du volontariat. Je me sentirais arnaquée si en plus je devais payer. Et ce, quelle que soit l’activité, que ce soit pour sauver les animaux ou quelques autres principes fumeux. Je vous explique tout ça sur la page du volontariat où je parle du volontourisme et le complexe du sauveur blanc.

Bref, pour moi, être volontaire, ce n’est pas se brader. Je suis d’accord que cela permette de voyager moins cher et que ce soit une bonne opportunité pour acquérir de nouvelles compétences. Mais de l’autre côté, l’hôte profite également d’une main d’œuvre à moindre frais et parfois même de l’expertise de certains volontaires. C’est du win-win, tout le monde est gagnants, je pense qu’il n’est donc pas logique de se sentir redevable de quoique ce soit d’un côté ou de l’autre.

Les articles

Si vous aimez lire mes écrits et que vous voulez me soutenir financièrement, n’hésitez pas à faire un don sur mon compte Paypal en cliquant sur le bouton.

Contact - vielles boites aux lettres en métal

Contactez moi

Parce que ce blog a avant tout pour but de partager des points de vue et entrer en contacte avec mes lecteurs.
J’ai mis en place ce formulaire pour apprendre à mieux vous connaitre, pour répondre à vos questions et connaitre votre avis sur mon travail.

    Maintenant que tu connais le contenu de ce blog, n’hésite pas à t’inscris-toi à la newsletter pour ne plus rater aucun article!