Ju et Stl en vadrouille

Notre voyage à la "locale"

Browsing Category Mexique

Mexique

Merida/Tapachula (Mexique)

Vous voulez suivre nos articles? C’est par ici

  1. Mérida
  2. Comment rejoindre notre logement
  3. Se déplacer dans la ville
  4. Nous voilà à la Plaza Grande
  5. Les environs de la place
  6. Et si on allait dîner
  7. Qu’est-ce qu’on mange?
  8. Mais quelle ambiance
  9. De retour sur la place
  10. Et si nous allions plus loin
  11. Dzibitchaltún
  12. Comment s’y rendre
  13. Ça y est, on y est
  14. Allons nous rafraîchir dans la cenote
  15. Marchons vers le temple du soleil
  16. Finissons par le musée
  17. Des cenotes, des cenotes et encore des cenotes
  18. Comment on y va?
  19. Un petit tour en moto-taxi jeunes gens?
  20. Tous à l’eau
  21. Déjà l’heure de rentrer
  22. Et si on se cultivait un peu
  23. Le musée de l’anthropologie pour commencer
  24. Et sur la place, on peut aussi se cultiver?
  25. Tout le monde à bord
  26. Mais il faudrait peut-être d’abord, acheter les billets
  27. Premier long trajet en bus
  28. Vite à l’hôtel pour une bonne nuit de sommeil
  29. L’avis de Julien
  30. L’avis d’Estelle

Le Mexique

Mérida

Comment rejoindre notre logement?

Après deux petites heures de vol, nous voilà arrivés à Mérida au Mexique. Pour commencer, nous devons trouver le moyen de nous rendre à notre logement. D’abord, localiser l’adresse sur Maps.me. Ça commence mal, impossible de la situer sur notre application. Finalement, nous demandons notre chemin à l’info tourisme de l’aéroport. C’est au moyen de google street view qu’ils nous montrent la direction à prendre. Et nous expliquent que nous devons aller jusqu’au centre et changer de bus. D’après eux, l’arrêt est à moins de 10 minutes à pieds de notre lieux de résidence.

Par chance, l’un des employés fini son service au même moment et nous accompagne jusque là. Tout d’abord, il nous montre l’endroit où prendre la correspondance et en profite même pour nous faire une petite visite de la ville. Contrairement aux idées reçues, il ne nous réclame aucun pourboire. Et attendra même avec nous que notre second bus arrive.

Continuer à lire